17/07/2004

Apartheid en Afrique du Sud-témoignage

*témoignage*
Dans cette société multiraciale, pendant l’apartheid, il y avait toujours la volonté d’imiter autant que possible l’oppresseur, de devenir comme lui.
Parce qu’à tes yeux, c’est lui qui a le pouvoir.
C’est vrai, tu le détestes, tu détestes sa langue. Les gens ne voulaient pas apprendre l’afrikaans à cause de cela.
Mais en fait, tout ce que tu veux, c’est être comme lui, avoir ce qu’il a. Il faut beaucoup de distance, beaucoup de foi en toi-même pour être heureux avec ce que tu es. Aussi parce que l’oppresseur méprise ce que tu es. C’est pour cela que tu es pauvre.
Le problème avec le racisme, c’est que cela repose sur quelque chose qu’on ne peut pas changer, c’est ethnique. Si l’on me dit que je suis mauvaise parce que je suis une voleuse, c’est quelque chose que je peux changer. Si l’on me dit que je suis mauvaise à cause de la couleur de ma peau, je ne peux rien y faire. Alors toute ma vie je vais penser que tout ce qui vient de moi et de la couleur de ma peau est mauvais. A moins que je sois capable de prendre la distance nécessaire pour me dire que la couleur de ma peau aussi est belle.
C’est en Europe que j’ai dû repenser mon identité.
--->Témoignage de Taizé, le 29 Novembre 2000 <---



PS je vous conseille de livre l'histoire dont vous voyez la couverture ici, c'est l'histoire vraie d'un écrivain américain du sud qui s'est transformé en noir avec l'aide d'un medecin afin de mener pdt 6semaines la vie authentique des hommes de couleur.Histoire tout simplement FABULEUSE

09:43 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.